Journal de Willow  

Prenom : Willow

Age : 26

Signe : taureau

Ville : Paris (France)

J'occupe ma vie en.. enseignant a 13+10 schtroumpfs (et oui, promotion cette année : des CE1 et des CE2) et en me défoulant à la zik!!!

Freres/soeurs : une Cecilou trop adorable

J habite avec... : mon amour de p'tit Voyou!

Mes origines... : Cahors et Pas de Calais! Mais oui, mes parents ont meme reussi a se rencontrer!

Chiffre : 7

Couleur : bleu

Piercing : oreilles

Boisson : cidre (doux!)

CD du moment : Sita, Avril Lavigne...

Sport : what's that? Roller?

Vices? : je ne bois pas, ne fume pas... casier vierge je crois!

Je deteste : ce sentiment de solitude

Citation du moment : "La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements" Roger Martin du Gard

Dessin anime :

Mon dernier reve : Je retrouvais les paysages de mon enfance. En édulcoré... plein de fleurs partout... la maison du gardien qui ressemble à un cahlet typique... très dessin animé tout ça!


 
J'ai remis ma fiche à jour. C'est vrai qu'elle avait besoin d'être etoffée... Surtout que je viens de référencer mon blog donc il faut accueillir dignement les nouveaux visiteurs!

  posted by Willow @ 16:04


18.5.03  

 

Hop là... hop là... hop là...
J'enviais ce petit bonhomme
Haut comme trois pommes
Ce petit bonhomme
Et son Papa
A qui il tenait la main
Afin de sautiller
Hop là... hop là... hop là...

  posted by Willow @ 12:04



 
Derniers mots... Mais si je gardais tout secret et que je craignais qu'il soit réellement curieux, aurait-il connaissance de mon blog?

Puis sujet totalement différent... batteuse? Kyo m'en donne trop envie!

  posted by Willow @ 22:30


17.5.03  

 
J'en reviens pas qu'on se soit encore pris la tête sur une nouvelle bêtise. Car je lui aurais mal répondu en disant que je souhaitais conserver un jardin secret... pour expliquer pourquoi je ne voulais pas lui dire pourquoi j'avais envoyé un SMS à Nath. C'était sans aucun sous entendu et il a visiblement mal pris la chose. Il pense que par là j'avançais un sous entendu selon lequel il mettait son nez partout. Alors que rien de tout ça, je voulais simplement signifier que le SMS le concernait et ça me gênait qu'il en sache libellé. Puis j'ai voulu soulever une autre hypothèse selon laquelle il avait peut-être mal pris les choses en se sentant agressé car il avait eu une mauvaise journée.
Bref, le téléphone a sonné, ma soeurette avec un problème avec son PC.
Quant a lui, il fait le choix d'aller dormir tôt. Je pense effectivement que ça lui permettra de se reposer et d'évacuer le stress du boulot, de la conduite; espérant que sa nuit soit meilleure que sa journée et pas emplie de cauchemars.

  posted by Willow @ 22:29



 
Vendredi 16
Super le quartier de Temple, beau petit square... Monoprix... Tati... mais un magasin de perles que je cherchais qui baisse le rideau quand j'arrive à 17h30, pas looseuse la fille?!

  posted by Willow @ 21:15



 
Je crois sérieusement que jedevrais arrêter de parler de moi, moi et moi. A quoi bon? De totues façons, tant que je ne saurais pas faire par moi-même, rien n'avancera, sûr et certain. Pour le coup du rangement j'aurais du proposer moi même de trouver une place. Je n'avais pas réalisé concernant les problèmes inhérants en ce qui le concerne.
Je n'ai qu'une seule envie c'est de jouer les Buffy et de me faire enterrer vivante.
Merde la vie, va te faire.

  posted by Willow @ 20:42


8.5.03  

 
Ouaip... Ben voilà, Willow est contente, elle a de belles photos du Maxou... et alors? au final?
Willow aimerait qu'on la prenne dans ses bras et qu'on lui murmure des mots tendres et rassurants.

J'ai finalement décidé de rentrer chez mes parents ce midi car ils me manquent, et puis pour négocier la voiture ce WE, il faudrait peut-être que je les vois de visu, ce serait quand même un peu mieux! Enfin dur dur pour moi que d'aller raconter que je suis un peu coincée au niveau planning car l'anniv se passe samedi midi en province.Mais j'ai fini par prendre une grande inspiration pour affronter ce que je redoutais. Et un grand ouf de soulagement : tout s'est bien passé, même compréhensif mon Papa. Soulagée donc de cette épreuve, j'ai réussi à prendre ma décision (partir ou pas en province), à me démerder toute seule pour savoir que dire face aux parents, et puis oser reprendre la voiture pour le WE (c'est à moi qu'on la confie!). On va dire que c'est pour moi que je l'ai fait et que je suis contente d'avoir fait un petit pas de plus dans ma vie. Espérons que ça apportera qch de positif tout celà.

Positif car bon, soyons honnêtes et regardons la vie en face... Deux big problemes qui se profilent à l'horizon...
1> Willow rencontres qques difficultés quant à son rapport avec la nourriture. Elle va bientôt manger pour 4... elle grignote tout se qu'elle peut trouver sur son passage sans arriver une moindre seconde à se résonner. Et sa balance fait sérieusement la gueule. Elle aura bientôt des raisons pour lesquelles très peu de garçons (pour ne pas dire aucun mis à part son petit ami) ne portent leur regard sur elle.
2> Willow a essayé de sortir d'elle même et de regarder de plus loin à quoi ressemble sa vie "matérielle". Certes il n'y a pas que ça dans la vie, mais concrétement, son espace se résume à un tiroir et le dessus d'une commode, un canapé, une étagère à bouquins et des bouquins encore et encore par terre. Le hic : mes affaires ne sont pas dans mon chez moi, et chez moi je n'ai presque plus que quoi travailler étant donné que j'ai presque tout embarqué ici question de commodité. Ca doit certainement être une vision de fille mais ça me fout quand même le moral par terre de voir que je me résume à si peu de choses matérielles. Je m'accroche tant à l'année prochaine et ce que ma future affectation pourrait m'apporter pour me décider à avoir un vrai pied à terre. Une affectation dans la ville de ses parents? En fait ce sont mes parents qui m'ont fait penser à tout ça quand ils m'ont parlé de ma paperasserie qui s'entasse... "et pourquoi est ce que tu n'emmènes pas celà chez A.?" Ben, la réponse est simple, ce n'est pas chez moi, chez moi c'est chez mes parents avant toute chose!

J'ai finalement cette impression de flotter entre deux eaux. Comme si je savais pertinemment que ce que je suis en train de vivre actuellement ne mènerai à rien. Je sais, celà doit s'appeler le manque de confiance en soi. Mais tant de choses ce sont passées que l'espoir est difficile à reprendre : tout paraît pour le mieux dans le meilleur des mondes parfois, mais à d'autres moments tout semble si loin... Une force étrange qui ne m'autorise pas à y croire et qui me laisse à moitié vide, incapable de vivre les choses pleinement car mon inconscient me dit que ce n'est pas là ma place. Je n'ai plus confiance en rien je pense et c'est ça le plus inquiétant.
Allez, au lieu de m'apitoyer sur ma petite personne (à moitié vide ou à moitié pleine?) je vais téléphoner à Kirikou pour prendre de ses nouvelles.

  posted by Willow @ 19:16


7.5.03  

 
22h55 Finalement la journée m'aura achevée. Je ressemble à un zombie plutôt qu'autre chose.
Et je dois aussi avouer que cette tendresse que je retrouve à la maison me manquent aussi, ces simples choses qui m'aident à faire de moi une personne.

  posted by Willow @ 22:59


6.5.03  

 
Journée plutôt bonne en ce qui concerne le boulot. Enfin un départ en fanfare ce matin malgré tout...
Retombées d'une discussion la veille avec un Papa qui désormais se cache derrière la soit disant opinion de sa femme pour refuser un redoublement... La mère d'un autre
qui croit que les difficultés de compréhension en lecture vont se résoudre en lisant pendant les vacances (alors qu'elle voit pertinemment son aîné rencontrer les mêmes problèmes!). Et je comprends pourquoi encore un autre avait des notes proches de zéro en dictée... il disait ne pas avoir de devoirs ces derniers jours! Oui mais bien sûr... J'oubliais encore un schtroumpf qui m'invente qu'il doit aller au CMPP... ben bien sûr, tout seul???
On rigole bien à l'école!

Enfin à midi le ciel s'est quand même éclairci : réussi à négocier de la lecture supplémentaire à la maison pour un enfant qui se bloque dès qu'il s'agit de lire devant les autres. Déjeuner avec les collègues de CP ce qui m'a permis de me joindre à leur projet sur la course d'orientation : on va mettre ça en place dans l'enceinte des préaux et cours de l'école puis au parc départemental. Puis une idée pour le cadeau de fête des mères... faire pousser... des herbes aromatiques (menthe, thym, persil!)


  posted by Willow @ 18:30



 
Surtout n'attends pas
Que le monde soit parfait
La vie qu'on a, est ce qu'on en fait
Surtout n'attends rien
De tout c'qu'on t'apprend
Où est le bien
Qui l'sait vraiment?
N'oublie pas qu'on est là
Que d'passage
N'oublie pas qu'on a pas
Tout l'temps

J'ai de l'amour plein la tête,
Des envies éternellement
Et regarde si tu es prête,
Comme le monde est grand
Laisse le passé où il est
Il faut aimer maintenant
Tu verras si rien ne t'arrête
Comme le monde est grand

N'attends pas demain ou après
Pour vivre trop tard
C'que tu rêvais
Surtout n'attends plus
Qu'on choisisse pour toi
Si t'es perdue
Ne suis qu'ta voie
N'oublie pas qu'on est là
Qu'peu de temps
Ne crois qu'en ceux
Qui t'aiment vraiment

J'ai des voyages plein les yeux
Des rêves couleur d'océan
Tu verras quand on est deux
Comme le monde est grand
Je n'te promets pas la lune
Mais juste vivre au présent
Voir si on regarde un peu
Comme le monde est grand

Et avant d'être trop vieux
Avoir un peu d'quoi être heureux
J't'emmène si tu veux
Surtout avant de partir
Vivre c'qu'on peut vivre
En restant libre
Si tu veux me suivre

J'ai de l'amour plein la tête,
Des envies éternellement
Et regarde si tu es prête,
Comme le monde est grand
Laisse le passé où il est
Il faut aimer maintenant
Tu verras si rien ne t'arrête
Comme le monde est grand

KYO : ils sont vraiment trop géniaux

  posted by Willow @ 17:50



 
I haven't slept at all in days
It's been so long since we've talked
And I have been here many times
I just don't know what I'm doing wrong

What can I do to make you love me
What can I do to make you care
What can I say to make you feel this
What can I do to get you there


The Corrs

Pas de message bien spécial à faire passer. Juste pour vous faire partager ce que sont en train d'apprécier mes oreilles. Ca faisait longtemps. Et ça change de "Goodnight moon" qui a tourné en boucle jeudi soir afin de trouver un support musical pour notre spectacle de fin d'année!

Toujours en retard et un blog qui est de plus en plus vite. Enfin on ne peut pas dire non plus que ce soit dramatique étant donné mon auditoire! Eh eh... Le jour où j'aurai un blog digne de ce nom, j'essaierai de m'y attarder plus longuement et d'y être plus intéressante.
> "M'y attarder plus longuement...". Ce sera le jour tant attendu où je pourrai m'organiser comme disait un de mes collègues : "vous pouvez venir chez moi, vous n'y trouverez aucun indice qui laisserait soupçonner que je suis instit". Encore un long chemin à parcourir avant d'en arriver là. Où certes, je pourrai tenter le faire, mais je ne ferai que les chose à moitié pour le moment étant donné le temps qu'il me faut pour trouver des idées intéressantes. Et il est vrai que je garde toujours mon âme d'éternelle étudiante dans le sens où j'ai conservé cette sale manie du dernier moment. Etrangement cela me motive et reste aussi efficace! Comme par exemple ce soir! Enfin faut quand même dire qu'il faut de temps en temps trouver des moteurs et ne pas se contenter de choses trouvées au dernier moment. Car ce genre de trucs de réinvestissement ne font pas une journée intéressante à eux seuls, c'est bien clair!

Un superbe dimanche en famile, avec tous les gens que j'aime. Des anniversaires qui resteront marqués par de forts sentiments... qques larmes à la vue de places pour le concert de Kyo pour ma petite soeur tant adorée... Bref, de magnifiques images.
Mais comme celà m'était deja arrivé, un sentiment de vide au retour. Vide car impersonnel l'endroit où je passe la majeure partie de mon temps. Même si mon petit homme fait tout pour que je m'y sente le mieux possible. J'aimerai que mon poste de l'année prochaine m'aide à prendre cette décision de prendre un appart, à mi-chemin entre tout... parents, amour, et boulot! Mais là euh... peut-être un peu dur de tout conjuguer malheureusement... Mais je reste gamine en croyant toujours au Père-Noël! Ne dit-on pas que l'espoir fait vivre?

Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah
Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah
We are taking it easy
Bright and breezy, yeah
We are living it up
Just fine and dandy, yeah

And it really doesn't matter that we don't eat
And it really doesn't matter if we never sleep
No it really doesn't matter, really doesn't matter at all

Coz we are so young now, we are so young, so young now
And when tomorrow comes, we can do it all again


The Corrs again. Elle donne la pêche celle-là!

Hier soir j'apprends que les coups de fil et rencontres avec sa meilleure amie font faire une pause. Enfin j'ai un peu de mal à comprendre ce qu'elle désire vraiment. Quel chanteur nous entonnait "un jour c'est oui, un jour c'est non" ? Un vieux tube oui...
Terminons par la minute de culture du jour... En qques secondes Willow a trouvé... Thierry Hazard, 1991

Un jour tu veux
Un jour tu veux pas
Chez toi c'est un jour sur deux
Un jour c'est oui, un jour c'est non
Chez toi ça marche comme ça
Les jours impairs
C'est presque le paradis
Mais les jours pairs tu fais de ma vie
Un véritable enfer


La suite sur http://www.bide-et-musique.com/song/1737.html pour les nostalgiques!



  posted by Willow @ 22:38


4.5.03  
Powered By Blogger TM